Skip to content

Georg Ettl – Les chevaux d’Oiron – 3 mai 2019

A 15 h, l'équipe du château a proposé une conférence et un échange autour de cette oeuvre (commande publique pour le château).

Au préalable, un bref aperçu de l'aile XVIème siècle, avant intervention de l'artiste.

GEORG ETTL est né en 1940 à Nittenau en Allemagne. En 1959, profitant de l'hospitalité d'un oncle, il s'installe à Detroit, aux Etats-Unis. Il y suivra une formation de dessinateur et de constructeur de machines-outils. En même temps, il suit des cours de philosophie et de littérature. En 1963, passionné par l'existentialisme, il vient à Poitiers pour prendre des cours de langue française, avant de suivre des cours de philosophie à la Sorbonne. En 1965, il décide de se consacrer à l'art. Il rentre à Detroit pour étudier à la Wayne State University dont il sortira bachelor of art en 1966 et maître en 1967.
La même année, il participe à une exposition organisée par le musée d'art contemporain de Detroit qui réunit des artistes reconnus comme les maîtres de l'art minimal …
En 1975, il rentre en Europe. Après quelques années sombres, une administration de Viersen, lieu de résidence d'Ettl, lui demande de décorer le hall d'entrée de ses bureaux ... La figure du cheval est très présente dans l'oeuvre d'Ettl qui fit un projet de monument équestre en 1982 (qui a donné lieu, après la mort de l'artiste, à une sculpture, "Colonne avec Cheval", inaugurée le 2 septembre 2017, à Mönchengladbach, en Allemagne, en mémoire des victimes de la Justice militaire Nationalsocialiste).

Le projet à Oiron fut réalisé entre 1992 et 1993. Se substituant aux anciens tableaux représentant les plus beaux chevaux du Roi réalisés au XVIe siècle, la frise de Georg Ettl en a repris le thème dans une interprétation décorative. Pour Oiron, il a utilisé du fusain broyé appliqué au pinceau pour dessiner les contours des chevaux. Leur épaisseur correspond à celle des marques peintes sur les murs, désignant les haras d'Italie et d'Espagne, qui fournissaient alors les meilleurs destriers, identifiés par le marquage au fer sur leur flancs.

Après une longue maladie, l’artiste est décédé le 3 Novembre 2014. Son urne est enterrée dans la parcelle familiale au cimetière paroissial à Vichtach, Allemagne (Forêt bavaroise).