Skip to content

Fanfoiron – 30 septembre 2018

Cette 17ème édition de FanfOiron est venue clôturer la seconde édition de Parenthèses (d'Instants Exquis).

La Gaieté Oironnaise, la fanfare historique du village a ouvert la manifestation !

Giorgio Harmonie a affiché tous les atouts des grandes fanfares du Nord avec, en plus, un indéniable sens du luxe, idéal pour des moments d’exceptions.

Les Toulousains de Ça Va Valser ont offert une création étonnante : très charpentée, avec pour base un groupe de six accordéonistes, leur musique a retenti en s’emparant des références « classiques » de la chanson française, mais aussi du ska et du heavy metal.

Radio Kaizman, ensemble issu des coteaux entre Bourgogne et Côtes du Rhône, a allié, avec ses instruments et ses voix, l’esprit des grands «marching band » et celui de la musique urbaine dans un style détonnant.

Les Poitevins voyageurs du Transbal Express ont ouvert leurs malles pour faire apprécier un fantastique tour du monde musical : un cocktail aux couleurs douces et aux rythmes envoûtants.

La musique de Room Bazar, originaire des bords de Loire, a arboré un caractère assez remuant, avec une dominante très ensoleillée évoquant les ambiances brésiliennes.

Les Lyonnais de Murène, ont osé l’hybridation entre différentes souches rock, jazz, hip hop, chanson populaire… pour un résultat pétillant.