Evènements à venir

Les dernières années de Madame de Montespan

Dimanche 16 décembre 2018 à 15 heures

dans la chapelle de l’ancien hôpital d’Oiron (actuelle maison de retraite)

 

par Grégory Vouhé, historien d’art

 

Sur les lieux mêmes qu’elle a créés et en « présence » de la grande dame elle-même puisqu’il nous sera donné d’admirer son portrait d’époque.

N’oubliez pas de réserver (nombre de places limité).

Pour télécharger le document au format pdf, cliquer ici.

 

L’article ci-dessous a été publié dans le quotidien régional La Nouvelle République le mercredi 12 décembre 2018.

Madame de Montespan à l’honneur

 

La conférence historique sur Madame de Montespan aura lieu dans la chapelle de l’hôpital qu’elle voulût pour Oiron. © Photo NR

L’association oironnaise Les Amis d’Oiron va faire revivre les dernières années de la vie de la plus célèbre dame du Oironnais en la personne de Madame de Montespan, à travers la conférence de l’historien de l’art Grégory Vouhé ce dimanche 16 décembre à 15 h.
En effet, le conférencier de l’art donnera moultes explications dans un lieu on ne peut plus approprié, la chapelle de l’ancien hôpital d’Oiron, l’actuelle maison de retraite L’orée des bois.
À défaut d’une documentation fournie et détaillée, les biographes de Madame de Montespan, qui fit l’acquisition du château en 1700, sont obligés de broder toujours sur les mêmes éléments. Mais la mise à plat du dossier historique permet de mieux comprendre l’installation de la favorite du Roi Soleil, Louis XIV, à Oiron, suite aux déboires de l’hôpital qu’elle venait d’installer à Fontevraud. D’où, possiblement le proverbe qu’elle fît peindre sur des carreaux de faïence : « On va bien loin depuis qu’on est las. »
Madame de Montespan a vécu toute une partie de sa vie à Versailles aux côtés du roi Louis XIV, qui lui a donné pas moins de sept enfants. Mais vers la fin de sa vie, elle s’intéressa à Oiron, et peut-être sentant la mort approcher, décida d’accomplir des actes de charité, notamment avec l’installation d’un hôpital, une charité pour les indigents, les pauvres de Oiron.
Le conférencier Grégory Vouhé s’intéressera aussi à la vaisselle d’étain de l’hôpital, mais aussi aux livres de Madame de Montespan et plus particulièrement à une lettre peu connue dans laquelle il est question d’un mystérieux projet pour Oiron. Gilbert Lang, le président des Amis d’Oiron précise que l’entrée est gratuite mais que compte tenu du lieu, les places sont limitées à une cinquantaine et qu’il est prudent de réserver.