Déclassement

Cette exposition a été présentée au château d’Oiron du 24 juin 2018 au 30 septembre 2018

Depuis maintenant 25 ans, le château d’Oiron abrite une collection d’œuvres contemporaines dont la plus connue reste « Curios & Mirabilia ». Depuis, le monument et sa collection sont devenus absolument indissociables.

C’est ce lien que 9 artistes (Béatrice Balcou, Hélène Bertin, Tyler Coburn, Mathis Gasser, Mobilier Peint, Aurélien Mole, Jay Tan, Céline Vaché-Olivieri, France Valliccioni) ont voulu mettre en avant, accordant ainsi à la collection contemporaine un statut patrimonial, au même titre que le monument.

La visite commençait dès l’accueil, où sur demande, on recevait une carte portant une adresse internet sélectionnée par Hélène Balcou et permettant d’accéder une oeuvre d’art visible sur Internet.

 

La visite se poursuivait classiquement par le vestibule où à l’entrée nous accueillait une oeuvre d’Hélène Bertin : Pedilavium.

 

Dans le vestibule, Aurélien Mole avait placé son premier cartel (Cabinet d’amateur) et Jay Tan proposait un Gif animé (Keanu thu the yen)

Aurélien Mole avait émaillé quelques salles de ses cartels.

 

Dans la chambre de l’espace-temps, Céline Vaché-Olivieri proposait une impression numérique sur velours : Curtains.

 

On pouvait découvrir deux oeuvres : Lambode de France Valliccioni.

  • Dans le Salon du Soleil :
  •  Dans la Salle des Faïences :

Mathis Gasser avait installé trois figures dans l’exposition.
– dans le couloir des illusions

– dans le couloir

– dans la galerie des chevaux

 

On accédait ensuite au premier étage grâce à l’escalier Renaissance où nous attendaient deux oeuvres de France Valliccioni :
– Sans titre (Aux armes de personne)

– Sans titre (Confit)

 

A droite, dans le Salon de l’Arlequin :
– Lambode (France Valliccioni)

– Joie (Hélène Bertin)

 

A gauche :
Dans la salle d’armes : 2 oeuvres de Jay Tan :
– Do girls play civ : Honeybois et – Do girls play civ : Dream Lover

 

Dans la chambre du Roi : peintures d’apparat de Mobilier Peint (Flora Moscovici et Yoan Sorin)

 

Dans le cabinet des muses : une dernière oeuvre de Jay Tan : Do girls play civ – moonsinger

 

Les deux oeuvres de Tyler Coburn étaient positionnées l’extérieur :
– dans la galerie portique sud : Inherent Vice

– dans le jardin : In Perpetuity

 

Fin de la visite par la Tour des Ondes :
– au rez-de chaussée : Blocks (Céline Vaché-Olivieri)

– au premier étage : Droit à l’oubli (France Valliccioni)

Une très petite video presentant les oeuvres de Jay Tan est disponible en cliquant ici.

Vous pouvez télécharger une copie du document remis aux visiteurs en cliquant ici.

Vous pouvez consulter une page consacrée au vernissage en cliquant ici.